L'essentiel de l'actualité du 7 juillet 2018

QUOTIDIENNE: LES UNES DU JOUR ET LES POINTS CHAUDS DE L'ACTUALITE   PLAN DU SITE A PROPOS
 

Chemin : accueil > quotidienne > juillet 2018 > nouvelles du 7 juillet 2018

 

L'essentiel du 7 juillet 2018

Au sommaire du jour: Israël: Polémique sur la loi mémorielle polonaise concernant la Shoah; Etats-Unis: Andrew Wheeler remplace Scott Pruitt à la tête de l'EPA; Chine: Pekin dénonce la guerre commerciale lancée par Washington; Japon: Exécution de l'ex-gourou et de six ex-membres de la secte Aum; Royaume-Uni: Tension au sein du gouvernement britannique sur l'après-Brexit; Pakistan: Condamnation de l'ex-premier ministre Sharif pour corruption.

PARTAGER LA PAGE SUR 
Unes de presse du 7 juillet 2018

Quelques unes de la presse internationale du 07-07-2018


ZONES CLES : ASIE | ISRAEL | POLOGNE

Polémique sur la loi mémorielle polonaise concernant la Shoah

Une polémique se développe depuis l'annonce du compromis du 27 juin entre les gouvernements israélien et polonais sur la loi sur la Shoah, adoptée par le Parlement à Varsovie le 26 janvier et qui ressemblait à un succès diplomatique de l’Etat hébreu. La divulgation du texte a placé M. Nétanyahou sous le feu des critiques de l’Institut international pour la mémoire de la Shoah, Yad Vashem, et celui de la droite ultranationaliste et sioniste religieuse présente dans son gouvernement. Dans un rare consensus, ils ont dénoncé le "blanchiment de l’Histoire" orchestré par la droite polonaise, avec la complicité du chef du gouvernement israélien. M. Nétanyahou est aussi accusé d'avoir accordé la priorité aux intérêts immédiats d’Israël qui passeraient par le groupe de Visegrad qu'il considère comme des chevaux de Troie au sein de l’Union européenne (UE). Celle-ci campe sur la dénonciation de la colonisation en Cisjordanie et le soutien à une solution à deux Etats. M. Nétanyahou joue sur ses bonnes relations avec les pays du groupe de Visegrad pour geler toute initiative de l’UE qui serait hostile à Israël.


ZONES CLES : AMERIQUE | ETATS UNIS

Andrew Wheeler remplace Scott Pruitt à la tête de l'EPA

Andrew Wheeler, jusqu’à présent numéro deux de l’Environmental Protection Agency (EPA), va assurer l’intérim de Scott Pruitt, qui a démissionné à cause de son implication dans une série de scandales liés à son train de vie et à son utilisation des fonds publics. Cet ancien lobbyiste du charbon a passé des années à saper ou à faire pression contre les protections environnementales qu’il pourrait bientôt superviser. Le meilleur client de l'entreprise spécialisée dans l’énergie et l’environnement FaegreBD Consulting dont il assurait la direction était l'entreprise minière Murray Energy. Trump ne tarit pas d'éloge à son égard même si Wheeler a déjà critiqué le président.


ZONES CLES : ASIE | CHINE | ETATS UNIS

Pekin dénonce la guerre commerciale lancée par Washington

La Chine a répliqué à l’entrée en vigueur de droits de douanes prohibitifs décidée par les Etats-Unis sur les importations chinoises. Les taxes américaines de 25 % sur 34 milliards de dollars d’importations frappent 818 produits, dont des voitures, des composants d’avion ou des disques durs d’ordinateur. Pékin a dénoncé cette guerre commerciale et a promi de défendre ses droits auprès de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) mais aussi de rendre coups pour coups. Seize milliards de nouvelles taxes sur les produits chinois sont encore en arbitrage par Washington tandis que Trump s’est dit prêt à taxer 200 milliards d'USD de biens additionnels si la Chine répliquait.


ZONES CLES : ASIE | JAPON

Exécution de l'ex-gourou et de six ex-membres de la secte Aum

L’ex-gourou de la secte Aum, Shoko Asahara, et six autres ex-membres de cette organisation japonaise ont été exécuté. Ils étaient tous condamnés à mort pour leur responsabilité dans l’attaque au gaz sarin dans le métro de Tokyo en mars 1995. C’est la première fois que sont exécutés des ex-membres de la secte Aum Shinrikyō. Six autres fidèles condamnés à la même peine capitale demeurent en attente. Shoko Asahara avait vu sa sentence confirmée il y a des années et attendait depuis dans le couloir de la mort à l’instar de douze complices impliqués dans cet attentat au gaz sarin qui avait tué treize personnes et avait causé des maux divers, parfois irréversibles, à 6.300 autres.


ZONES CLES : EUROPE | ROYAUME-UNI | UE

Tension au sein du gouvernement britannique sur l'après-Brexit

Theresa May a réuni ses ministres pour décider de la future relation qu'elle souhaite avec l'Union européenne (UE) alors que la question continue de déchirer l'exécutif britannique. Les milieux économiques la souhaitent la plus étroite possible, tout comme l'Irlande. Mme May souhaiterait notamment un alignement avec les règles européennes pour le commerce des biens. La solution est combattue par sept ministres réunis autour de Boris Johnson qui souhaitent un divorce sans concessions avec l'UE. Face au risque de blocage, le chancelier autrichien Sebastian Kurz, dont le pays assure la présidence tournante de l'UE, a évoqué la possibilité de prolonger les négociations.


ZONES CLES : ASIE | PAKISTAN

Condamnation de l'ex-premier ministre Sharif pour corruption

L’ancien premier ministre Nawaz Sharif a été condamné à une peine de dix ans de prison par un tribunal anticorruption. Il devra également s’acquitter d’une amende de 9 millions d’euros. M. Sharif avait été destitué en juillet 2017 par la Cour suprême à la suite de révélations sur ses luxueux logements non déclarés à l’administration fiscale. Cette condamnation porte un coup sérieux à son parti avant des élections législatives prévues le 25 juillet. Trois des quatre enfants de M. Sharif étaient également mis en cause dans l’affaire des appartements, dont sa fille et présumée héritière politique Maryam Sharif, condamnée il y a peu à sept ans de prison.

 

Une sélection des unes de presse et des principaux sujets d'actualité du jour qui ont été traités, analysés et commentés dans les médias internationaux.

L'essentiel du 06-07-2018

Syrie: Les zones rebelles de Deraa écrasées sous les bombes; Royaume-Uni: Deux nouvelles personnes exposées au novitchok à Salisbury; Côte d'Ivoire: Remaniement ministériel sur fond de tensions politiques; Guinée éq.: Amnistie totale pour les prisonniers politiques et opposants; Iran: Revirement des ultraconservateurs en soutien à Rohani; Macédoine: Lourdes condamnations suite à des violences au parlement.

L'essentiel du 05-07-2018

Palestine: Affrontements dans un village bédouin qui doit être détruit; Pologne: La Cour suprême refuse d’appliquer la réforme de l’institution; Brésil: Lourde peine pour Eike Batista pour blanchiment d’argent; Nicaragua: Violents affrontements à La Trinitad dans le nord du pays; Afghanistan: Troubles dans le nord après l'arrestation d'un chef de guerre; Equateur: Mandat d’arrêt contre l’ancien président Rafael Correa.

L'essentiel du 04-07-2018

Allemagne: Merkel renonce à sa politique migratoire pour sauver sa coalition; Etats-Unis: L’avortement au cœur de la bataille pour la Cour suprême; Pologne: Difficile application de la réforme judiciaire à la Cour suprême; Malaisie: Interpellation de l'ex-Premier ministre Razak pour corruption; Tunisie: Première femme élue à la tête de la municipalité de Tunis; Cameroun: Annonce du report d'un an des élections législatives.

L'essentiel du 03-07-2018

France: Un attentat contre l'opposition iranienne déjoué à Paris; Afghanistan: Attentat meurtrier contre la communauté sikh afghane; Mauritanie: Sommet de l’UA à Nouakchott sur l'intégration continentale; Mexique: Large victoire du candidat de gauche à la présidentielle; Russie: Une réforme des rétraites néfaste à la popularité de Poutine; Allemagne: Inquiétudes autour de la coalition gouvernementale.

L'essentiel du 02-07-2018

France: Entrée de Simone Veil au Panthéon et hommage de la Nation; Mexique: Election présidentielle et parlementaire sur fond de violence; Chine: Manifestations pro-démocratie malgré les pressions de Pékin; Soudan sud: Tensions entre opposition et pouvoir après un cessez le feu; Nicaragua: Nouvelles manifestation de l'opposition contre le président Ortega; Etats-Unis: Manifestations contre la politique migratoire de Donald Trump.

 
© 2018 Copyright mediasrequest.com